São Luís




saluis4

São Luís fut la seule capitale d’Etat du brésil à être fondée par les Français lorsque ceux-ci ont envahi le Brésil lors du début de la colonisation (son nom est un hommage au Roi de France, Louis XIII). En 1615, les Portugais commandés par Jerônimo de Albuquerque, écartent la menace française et reprennent le territoire de même que la capitale. En 1641, c’est le tour des Hollandais de prendre possession de São Luís, mais est de nouveau récupérée trois ans plus tard. Avec plus de 3.500 bâtiments caractéristiques de la période coloniale, elle est actuellement classée Patrimoine Historique de l’Humanité, préservant ainsi, ses rues étroites et les anciennes demeures.

Sao Luis Brazil

Il y existe de très belles plages dans la capitale maranhense telle la Plage de São Marcos (située à 5 km du centre ville et où se trouve le fort São Marcos – petite forteresse située sur une coline); la Praia do Calhau (à 9 km du centre, assez populaire); la Praia Ponta D’Areia (à 5 km de la capitale, où il y a le Fort Santo Antônio – forteresse à la forme circulaire, entourée d’une muraill de pierres); Olho D’Água ( à 10 km du centre); la Praia do Meio (à 18 km de la ville); Araçagi ( à 19 km du centre, où se trouve le Phare de l’Araçagi); la Praia da Raposa (à 31 km). A São Luís il y a la plus grande variation de marées du monde, en une décrue et une crue qui atteint sept mètres.

L’artisanat non seulement dans la capitale, mais aussi dans tout le Maranhão, est assez riche et créatif: des essuis en dentelle, des hamacs pour dormir, des travaux en bois, en faïences, en paille, en feuilles du palmier babaçu, en terre cuite, des broderies et autres articles faits main, enchantent, avec leur variété, les visiteurs qui se surprennent de la façon dont sont produits et la forme du produit final. São Luís a beaucoup d’histoires et des légendes, parmi lesquelles la Lenda da Serpente (Légende du Serpent): on raconte que dans les environs de de l’île de São Luís il existe uun grand serpent qui aurait la tête sous l’Eglise da Sé et la queue dans les galeriws de la source du Ribeirão, jusqu’au jour où elle accaparera toute la ville, la faisant couler dans l’océan.

Les principaux attraits, pour avoir une idée générale de l’architecture coloniale portugaise sont: le Palácio dos Leões (le siège du gouvernement de l’Etat du Maranhão); la Pedra da Memória (Hommage à D. Pedro II); le Museu Histórico e Artístico do Maranhão (art sacré et documents historiques); le Palácio Ravardière (le siège de la Mairie); l’Eglise de la Sé et le Palácio Episcopal; la Casa do Maranhão (villa dans le plus beau style colonial); l’Eglise du Desterro; l’Escola de Arquitetura; le Théâtre Arthur Azevedo; la Fonte das Pedras (la Source aux Pierres) (galeries sousterraines, des carrancas et autres); le Bâtiment São Luís; le Palacete Gentil Braga et bien d’autres variétés artistiques et des villas portugaises.

Surface 905 km2
Climat: tropical avec des températures élevées et de l’humidité
Situation: littoral du Maranhão
Altitude: 25 mètres
Tourisme: surtout dans le littoral (30 km de plages exubérantes) et les bâtiments portugais du début de la colonisation au XIXe siècle; l’artisanat y est aussi très caractéristique
Date de la fondation: 08/09/1612



Você precisar para poder comentar.