Piauí




mapa-do-piaui

Le Piauí, avec ses 66 km de littoral, a une côte privilégiée: aux limites du Maranhão, dans l’ouest, se situe le Delta de la Parnaíba, un archipel de plus de 75 îles, doté de beautés et de formes naturelles inimaginables. L’écossystème est particulièrement riche, présentant des dunes couleur d’or de plus de 40 mètres de haut, des lagons à l’eau douce, des bois de mangroves et entouré de labyrinthes d’igarapés (bras de rivière). Outre la richesse du Delta, le tourisme piauiense compte sur d’importants sites archéologiques, parmi lesquiels le Parque Nacional da Serra da Capivara, classé Patrimoine Culturel de l’Humanité par l’Unesco, où l’on peut contempler les plus anciens vestiges du passage de l’Homme pré-historique des Amériques. Dans le Parque Nacional das Setes Cidades, il existe des formations rocheuses datés d’il y a des millions d’années et des peintures rupestres.

La capitale, Teresina, est située entre les rivières Poti et Parnaíba, au carrefour des régions Nord et Nordeste. La ville de Parnaíba, porte d’entrée pour le Delta, a des beautés extraordinaires, tel le beau Lagon du Portinho Lagoa do Portinho), la renommée plage de Pedra de Sal, où, d’un côté, ce sont les eaux tièdes et tranquilles, et de l’autre, les blocs de pierres où les flots viennent se fracasser, des centres d’artisanat, et de belles églises. Dans le Piauí, on peut aussi contempler les belles chutes de la Cachoeira do Urubu (d’énormes blocs de pierres sculptées par les eaux de la rivière Longá), les Poços Jorrantes (Puits Jaillissants) de Cristino Castro, la Serra das Confusões (à 500 km de Teresina, la Serra (Montagne) a ce nom bizarre à cause des changements de couleur qu’elle prend plusieurs fois pendant la journée, confondant ainsi les personnes qui passent dans les environs) et bien d’autres attraits pleins de surprisas. La haute saison de l’été sur la côte, pendant tout le mois de juillet y attire des milliers de visiteurs, de partout dans le Piauí et du Brésil. Les communes de Parnaíba et Luís Correia concentrent ces visiteurs, où il y a de nombreuses activités et événements, des options de loisirs et de divertissement, non seulement pendant les vacances mais aussi pendant toute l’année.

Barra Grande Brazil

La colonisation du Piauí s’est donnée de l’arrière-pays vers le littoral, où les premiers colons étaient des éleveurs de bétail qui ont défriché les terres en quête de pâturages. Ce fut la rivière Parnaíba qui contribua à la pénétration et à la conquête de l’arrière-pays, marquant de fait les frontières de l’Etat. Les terres piauienses de 1635 à 1714 appartenaient tantôt à la Province du Pernambuco, tantôt à celle de Bahia. En 1715 elles sont passées sous la juridiction du Maranhão; en 1718 elles se sont séparées et la capitaineraie do Piauí est créée.
La première ville de l’Etat a été la Vila da Mocha, laquelle est devenue la première capitale du Piauí, plus tard, c’est le tour d’Oeiras, puis celle-ci est mutée pour Teresina. L’Etat participe des luttes pour l’Indépendance, des révoltes, telles la Balaïada, de la Guerre du Paraguay et en 1889, le Piauí devient Etat de la République Fédérative du Brésil.
Surface: 252.378 km ²
Relief: des terres basses et sablonneuses dans le littoral, des dépressions, des plateaux le plus souvent
Climat: tropical et semi-aride dans l’arrière-pays; Saisons: hiver – mois de décembre à mai, été – de juin à novembre, mois les plus chauds – septembre, octobre, novembre et décembre

Barra Grande Brazil

Situation: nord-ouest de la Région Nordeste
Végétation: cerrado, mangrove dans le littoral, mata (bois) des cocais (palmiers) à l’ouest, caatinga
Sommet le plus élevé: Serra Grande (865m)
Agriculture: canne-à-sucre, manioc, mmaïs, soja, anacardiers (l’un des plus grands producteurs de noix d’anacardiers du pays), oranges, bananes
Elevage: bovins, caprins, porcins, ovins
Industrie: habillement, céramique, boissons, cuir
Date de la fondation (capitale): 16/08/1852
Economie: contribue à l’économie locale l’extraction (collecte) de cire du palmier carnaúba, le palmier babaçu, le palmier buriti et les cocotiers. Depuis 1996, les incitations fiscales attirent diverses industries nationales et étrangères, telles les industries chimiques, de transformation, textiles et de collecte végétale
Tourisme: le Delta de la Parnaíba en est le principal attrait.



Você precisar para poder comentar.